Liberté de parole

Mars 2016

Une rencontre comparatiste consacrée à la liberté de parole des élites religieuses (Islam, Occident, Orient byzantin) au Moyen Âge (VIIIe-XIIIe s.)

Vous pouvez télécharger ici

le programme

l’affiche

un plan d’accès aux différents sites

le bref résumé de quelques communications

Makram Abbès « Le concept islamique de parrèsia »

Cyrille Aillet «Théories et représentations de la révolte et du gouvernement dans l’ibadisme et le kharijisme médiéval»

Mohamed Ben Mansour  » Manifestations de la parole contestataire à travers la poésie de blâme »

Yassir Benhima « Théologie et politique à l’époque almoravide. À propos de l’œuvre d’Abû Bakr al-Murâdî »

Rosa Benoît-Meggenis « La critique politique des moines dans l’empire byzantin (IXe-XIIIe siècle) : la parrèsia au service de l’autorité impériale »

Gisèle Besson, « La critique du gouvernement de l’Eglise dans la Chronique de Salimbene de Adam: étude du discours critique d’un franciscain (XIII es.) »

Benjamin Bourgeois « Quand l’abbé de Skevra nie la royauté du roi d’Arménie. Orientations religieuses et contestation politique dans l’Orient chrétien à la fin du XIIIe siècle »

Maïté Billoré « La parole critique des élites religieuses à la cour d’Henri II Plantagenêt : formes et enjeux d’une pratique politique »

Vincent Déroche « Théodore Stoudite (759-826), entre liberté de conscience et volonté de magistère »

Marie-Céline Isaïa « Liberté de parole des évêques carolingiens: réalités et représentations »

Louise Marlow « Royal Authority and the Scholarly Élite in the Samanid East  »

Leidulf Melve « The Freedom of Expression during the Investiture Contest »

Jakub Sypiański « Le basileus, Aristote, et le calife. Images du souverain et de ses échanges savants avec les ‘ennemis mécréants’ selon les élites intellectuelles ou religieuses, à Constantinople et à Bagdad (IXe-XIe siècle) »

João Vicente de Medeiros Publio Dias « The speech of John Oxeites to the emperor Alexios I Komnenos in context: propaganda through criticism »

Giacomo Vignodelli « Obscuritas optima intelligentibus: satira, allusività e critica del potere nell’Italia post-carolingia »

Neguin Yavari, « Ash’arism of Friend and Foe: Religion and Political Critique in the Eleventh Century »